dimanche 31 mai 2015

Concert 60 ans Jean-Michel Van Schouwburg 5 juillet Cellule 133A the Hidden Peak #5

Cellule 133A  dimanche 5 juillet 2015 17h   entrées : 8 €
 rue Ducpétiaux 133A 1060 Bxl  métro Albert


_  Sureau : Jean Demey /Kris Vanderstraeten /Jean-Michel Van   
    Schouwburg + Matthias Boss.  (contrebasse-percussion-voix-violon)
_ Mike Goyvaerts / Guy Strale / Willy Van Buggenhout + Paul  
   Hubweber.  (percussion-piano-synthétiseur- trombone)
_ Trio 876+ Matthias Boss /Marcello Magliocchi/J-M Van 
   Schouwburg + Guy Strale.  (violon-percussion-voix- piano)
_ Paul Hubweber / Jean Demey / Marcello Magliocchi + Marco 
   Loprieno.  (trombone- contrebasse-percussions- saxophones)   
   
                                                                                                    
Vocaliste explorateur de sons, improvisateur et animateur historique de la scène improvisée en Belgique, Jean-Michel Van Schouwburg vous invite à partager un parcours musical à l’occasion de son 60ème anniversaire le dimanche 5 juillet, Cellule 133A, 17h. Son  travail sonore de la voix humaine est basé sur ses possibilités physiques, expressives et émotionnelles en tirant parti des constituants de l’organe vocal depuis les tréfonds de la gorge jusqu’au bout des lèvres. Ses capacités peu ordinaires (quasi trois octaves), qui allient puissance et sens inné des nuances, lui permettent de maîtriser plusieurs techniques simultanément :  jodels, harmoniques, falsetto, chant de gorge, bruitages de la bouche, chant diphonique, phonèmes décomposés, langages imaginaires etc… en passant du pianissimo au forte d’une seule émission. Liée à l’art de la poésie sonore, la démarche de Jean-Michel Van Schouwburg, un pur autodidacte, tente de transcender plusieurs approches esthétiques dans le processus de l’improvisation totale basé sur l’écoute. Son naturel déroutant s’exprime avec un humour corrosif et une urgence dramatique inextricablement mêlés par une spontanéité débridée.
Les quatre groupes de ce soir s’inscrivent dans son évolution musicale depuis ses débuts dans l’atelier d’improvisation libre initié par Guy Strale dès 1976. La connivence spontanée et l’interactivité créatrice basées avant tout sur l’écoute mutuelle naissent autant de rapports familiers entre musiciens  que de nouvelles rencontres imprévues. Durant cette soirée,  six camarades qui ont participé à l’évolution de la scène locale, tels Kris Vanderstraeten et Guy Strale avec qui Jean-Michel a débuté sur scène et trois invités étrangers, spécialistes exceptionnels de leurs instruments, vont créer un équilibre toujours remis en question par la nécessité d’improviser et de construire du neuf. Le violoniste suisse Matthias Boss et le percussionniste italien Marcello Magliocchi forment le trio 876 avec Jean-Michel, avec lequel, ils ont fait récemment une dizaine de concerts en Italie et en G-B et publié  deux cédés récents dont Otto Sette Sei. Le tromboniste Paul Hubweber est à notre avis un improvisateur incontournable et en l’invitant Jean-Michel Van Schouwburg rend hommage aux trombonistes Paul Rutherford et Gunther Christmann, lesquels ont une influence directe sur sa manière d’improviser. On l’entendra avec trois musiciens belges qui ont de belles affinités : Guy Strale (piano) et Willy Van Buggenhout (électronique) ont improvisé ensemble vers 1980/81, - cfr le premier disque vinyle Inaudible Musique Improvisée-. Mike Goyvaerts (percussions) a largement contribué au développement d’Inaudible durant les années 90 et a beaucoup joué avec chacun d’eux. Le violon de Matthias Boss se joindra à Sureau, le trio fétiche de Jean-Michel, du contrebassiste Jean Demey et du percussionniste Kris Vanderstraeten, créant un lien tant avec sa grande soeur la contrebasse qu’avec la voix dont il retrace spontanément les mélismes. Vieux routiers dans de nombreuses pratiques musicales avec une expérience peu commune, Paul Hubweber, Jean Demey et Marcello Magliocchi vont jouer pour la première fois ensemble dans un trio équilatéral auquel se joindra le saxophoniste Marco Loprieno, remarquable au sopranino et animateur  engagé dans le collectif Inaudible.

Matthias Boss cultive un amour pour le violon depuis l’enfance et se distingue par une dynamique et une projection du son peu communes. Il joue très régulièrement avec Marcello Magliocchi dans plusieurs projets dont le trio 876 avec J-MVan Schouwburg, mais aussi avec le violoncelliste Maresuke Okamoto  et le pianiste Nicolà Guazzaloca.
Jean Demey est un contrebassiste qui a multiplié des expériences musicales aussi bien dans la free-music dès les années 70’s que dans les musiques moyen-orientale, africaine, jazz et transculturelles en se produisant sur tous les  continents. Membre du trio Sureau avec J-M VS et Kris Vandertraeten, il joue et enregistre avec le clarinettiste contrebasse Ove Volquartz et la pianiste Yoko Miura. Spécialiste des rythmes et de la derbuka et clarinettiste.
Mike Goyvaerts a développé un langage original aux percussions qu’il dispose sur une grosse caisse horizontale. Il se focalise sur le geste musical et la dynamique dans le superbe quartet Canaries on The Pole avec Jacques Foschia, Christoph Irmer et Georg Wissell et White Smoke avec Willy Van Buggenhout et le saxophoniste Jiji Duerinckx.
Paul Hubweber est un maître du trombone dans la scène improvisée internationale. Trio PAPAJO avec Paul Lovens et John Edwards, duo Schnack avec live signal processing d’Ulli Böttcher, duo avec le pianiste Philipp Zoubek, etc… chacun atteignant un sommet particulier d’excellence. Performances solo Lurix and Paranoise et Tromboneos où fleurissent toutes les outrances du trombone.
Improvisation libre : imagination, recherche sonore, écoute mutuelle, sens de l’équilibre et goût de l’extrême, sincérité et intransigeance esthétique, convivialité collective et ouverture aux autres, partage de la musique spontanée en temps réel avec le public et de l’espace et du temps avec les autres musiciens en égalité.
Marco Loprieno a participé aux ateliers d’Inaudible en recherchant sa voie à travers quasiment tous les instruments à vent pour se concentrer sur le saxophone sopranino dont il a découvert les mystères de l’intonation et le sensuel sax ténor. Anime le Loft EX-I-T et le groupe The Flames avec le tubiste Jan Pillaert, le batteur Kostas Tatsakis et Jean-Michel Van Schouwburg. Avec Pat Lugo réalise la performance Memento Mari sur les disparus en Méditerranée.
Marcello Magliocchi est un percussionniste complet avec une longue expérience dans le jazz (Mal Waldron, Franco D’Andrea, Enrico Rava, Steve Lacy) et les musiques improvisées (William Parker, G. Lenoci, Joëlle Léandre, Evan Parker). Historien vivant de l’évolution de la batterie et enseignant, il crée ses propres instruments métalliques avec UFIP : cymbales, gongs, cloches etc… et a travaillé dans le classique. Sa démarche cultive la logique et la fantaisie dans une recherche sonore en alliant spontanéité et sens orchestral.

Guy Strale fait figure de pionnier de la musique improvisée à Bruxelles dès les années soixante. Explorateur des cordages et de la caisse de résonance  du piano, il cultive le décalage monkien et la dissonance colorée. Il a fondé le Collectif Inaudible et animé un atelier d’improvisation depuis 1976. Celui-ci a été un point de convergence de nombreux improvisateurs durant plusieurs décennies. On peut citer J-M Van Schouwburg, Mike Goyvaerts, Jiji Duerinckx, Jean Demey, Kris Vanderstraeten, Jacques Foschia, Adelheid Sieuw, Marco Loprieno, José Bedeur etc…)
Willy Van Buggenhout est un artiste graphique contemporain et cette pratique a débouché sur la découverte des sons en autodidacte. Pratiquant méticuleusement un synthétiseur analogique vintage 70’s, il joint sa voix originale et contrastée avec un grand nombre d' improvisateurs dont le trio White Smoke et développe aujourd’hui une langage complexe et subtil en temps réel avec l’ordinateur.
Kris Vanderstraeten artiste graphique et dessinateur original, il a construit sa propre batterie de percussions aussi colorée que diversifiée avec ses objets recyclés. Il se distingue par une dynamique très fine et collabore régulièrement avec l’artiste sonore Timo Van Luyck, Sureau et le guitariste Christophe Albertiijn. Il a réalisé un grand nombre d’affiches de concerts figuratives qu’il expose régulièrement.
J-M Van Schouwburg. Vocaliste autodidacte et commentateur praticien de l’improvisation radicale (cfr plus haut), J-M a aussi travaillé avec le compositeur Dario Palermo, le live signal processing de Lawrence Casserley, le percussionniste Sabu Toyozumi et avec le cinéaste Peter Strickland dans le film Berberian Sound Studio. Dirige des ateliers sur la voix par le biais de l’auto-découverte et de l’improvisation.

Matthias Boss et Marcello Magliocchi donneront un concert solo et duos avec des invités au Loft EX-I-T le samedi 4 juillet 18h (7 rue Scheutveld 1070 Bruxelles)


Organisé par le collectif Inaudible avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles et de la Cellule 133A et la collaboration de Loft EX-I-T

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonne lecture Good read ! don't hesitate to post commentaries and suggestions or interesting news to this......